Sebastien David St Nicolas de Bourgueil

Publié le par Pascal

sebdavid.jpg

 

 

L'Hurluberlu, Ni Dieu ni Maitre, Vin d'une Oreille, Késako...  Sous ces patronymes déroutants se dessinent les cuvées élaborées par Sebastien David, jeune vigneron qui déchire, et qu'il serait réducteur de classer illico parmi les iconoclastes.

 

Innovant mais respectueux des terroirs, provocateur talentueux, il redonne du souffle à une appellation qui trop souvent s'est endormie sur ses lauriers glanés auprés des restaurants parisiens.

Sa premiere cuvée Hurluberluesque, à la beaujolaise, oui mais pas que... Quand on a dit ça, c'est un peu court. Une vinification en primeur certes, mais le souffle charnu, quoique léger et  pourtant sur une palette d'aromes de raisins framboisés donne immédiatement envie de se resservir. A boire un peu frais, sans se prendre la tete.

 

Ni Dieu ni Maitre 2007. Ah ben c'est sur mon pauv'Monsieur le respect's'perd dans nos campagnes.

Bon, on s'en tape et Sébastien s'est suffisamment expliqué. Sur la contre étiquette "Parce que nous ne somme pas tous des moutons" et basta.

Issu de la lignée PATRIMOINE SD  (on en est à la lettre "N") c'est un vin réconfortant, un peu automnal, avec ce qu'il faut de tannin pour boxer dans la catégorie "tuerie totale" de l'hiver prochain. Il se goute déja trés bien, avec la retenue des vins bien élevés qui s'exprimera dans le temps.

 

Késako 2009.     La cuvée Fete foraine. Un nez de guimauve et de pomme d'amour, une bouche de montagne russe qui va en spiralant de la langue au palais. Micro cuvée, que je ne suis meme pas sur d'avoir en magasin, je cherche un moyen coercitif pour en extorquer un carton au vigneron.

Publié dans Val de Loire

Commenter cet article

Nathalie G 23/12/2013 10:47

Bonjour Pascal "Le petit prince".