Jeudi 25 février 4 25 /02 /Fév 18:19
    La  Cave des Coteaux
    

1 rue St Nicolas 72340 La Chartre sur le Loir 

02 43 46 95 31 cavedescoteaux@orange.fr



PICT0252_edited.JPG                          

       La Boutique est ouverte du mercredi au samedi
 9h30 /12h30 - 14h30/19h30
 10h /13h le Dimanche



            PICT0023.jpg

Par lacavedescoteaux72.over-blog.com
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 26 février 5 26 /02 /Fév 10:38
PICT0245

La perception d'un vin est forcément subjective. Tout le monde n'a pas les mêmes goûts et c'est tant mieux. Accordons nous sur un dénominateur commun: le plaisir.
Pourquoi choisir une bouteille plutôt qu'une autre? On peut être séduit par sa forme, l'étiquette qui interpelle, le choix d'une appellation ou la réputation d'un vigneron. Avec quoi, avec qui ? Le budget que l'on souhaite consacrer, vin de soif, de table ou de présent. Garnir sa cave pour plus tard ou une consommation plus immédiate, autant de critères à prendre en compte.

Le rôle d'un caviste est de pouvoir répondre à vos questions.

La cave des Coteaux n'est pas exhaustive en matière d'appellations, pas encore, mais tous les mois je m'efforce de faire rentrer une ou deux nouveautés au gré de mes rencontres avec les vignerons.
Actuellement 130 références en vins et une vingtaines d'alcools dont de vénérables whiskys d'un embouteilleur indépendant.


Ce blog n'est pas un site de vente, mais de présentation ou j'essaierai chaque semaine de vous faire découvrir un vin qui m'a séduit. Sur les pages hors articles, vous trouverez des tarifs et des références.

Bonnes dégustations à tous.
Par lacavedescoteaux72.over-blog.com
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 4 mars 4 04 /03 /Mars 17:53
Engravies.gif




           Depuis déja deux ans, ces jolies bouteilles me narguaient sur l'étal de mon excellent confrere Laurent, caviste à Montbazon. D'aprés lui, et je crois (presque) tout ce qu'il me dit, c'était la une appelation méconnue mais qui méritait le détour.
 Derechef je contacte Philippe Babin,vigneron de son état, pour lui faire part de ma demande, c'est à dire le représenter et distribuer ses vins dans le secteur.
A l'époque je n'avais pas de boutique et  travaillait en tant qu'agent indépendant.
"Pourquoi pas.." me répondit sommairement l'Ariégeois.
C'est la que je commis l'erreur. Frais émoulu du West Point du commerce des vins (Montreuil Bellay), je lui échafaudais un plan marketting avec segmentation de marché, élaboration de stratégie tarifaire et autres joyeusetés qu'on m'avait enseignées. Et le vin dans tout ça ? se demanda fort justement Philippe.
L'affaire en resta donc la, avec un vigneron qui ne m'avait pas attendu pour promouvoir sa récolte simplement mais efficacement, et un commercial en peine, recentré sur ses vins de Loire.

En janvier dernier, coup de bol de théatre, je tombe sur Philippe à Montpellier en plein millésme bio, toujours avec mon caviste orpailleur suscité. La, c'est un choc. Personnage au physique genre Vaccéen  rugueux "qui va vous guider dans la montagne pour éviter les patrouilles romaines jusqu'en Hispanie"

                                                                 PhilippeB

Par lacavedescoteaux72.over-blog.com - Publié dans : On dirait le Sud
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 11 mars 4 11 /03 /Mars 19:00


            Le plus fort, c'est que Philippe est bien plus que cela. Ancien comédien, on peux le voir dans "Le retour de Martin Guerre" et "La Vengeance du serpent à plume" entre autres, il a soulevé des montagnes quasi pyrénéennes pour retrouver des souches de vignes historiquement locales. Ca remonte vers Philippe le Bel, cette histoire de vin ariégeois. Entre l'INRA, l'INAO et autres acronymes réglementant plantations et appellation, on imagine le parcours bureaucratique. Ils ont bien fait de s'enteter, lui et quelques autres vignerons illuminés pour nous faire découvrir aprés tous ces efforts ces quelques pépites du sud.

 Je ne m'en lasse pas, je vous remets une photo du splendide gaillard prise ce jour lors de sa venue à La Chartre.


                                                            PICT0267.JPG
Par Pascal - Publié dans : On dirait le Sud
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 12 mars 5 12 /03 /Mars 11:17

 engravie.jpgN'oublions pas le principal, ce qui compte c'est le vin. Alors allons y pour une présentation des bouteilles avec ce que Philippe a mis dedans.

Dimanche à la Campagne 2009:   60% Syrah 40% Merlot  .
Une Syrah discréte, assouplie par un Merlot bien rond donnent un vin de soif idéal sur des charcuteries et autres apéros dinatoires. Attention, prévoyez une caisse par convive tellement ça glisse tout seul                                                                                                                      

Roc des Maillols
2007: 60% Syrah 20% Merlot 20% Cabernet Sauvignon.
D' étonnants cabernets pointent un nez bordelais dans cette enclave huguenotte, les tannins s'assouplissent, l'élevage vanille juste ce qu'il faut la rondeur du tout.
Avec un roti de porc aux pruneaux, un gigot d'agneau.

Fount Cassat 2007  70% Merlot 30 % Cabernet Sauvignon
Mettez la ceinture avant d'embarquer dans la générosité de ce terroir à la "fontaine cassée"
Vous vouliez du sud, de la garrigue et des "R" qui roulent, vous voila servi. Civets, gibiers, daubes et ragouts au caractere trempé oseront seuls affronter la persistance de cette cuvée. On peux en oublier une caisse au fond de la cave pour ses petits enfants.

Fount Cassat 2005 
Quatre années d'élevage n'ont as suffi à dompter ce solaire assemblage. Du corps d'athlete garanti sans anabolisants. Tannique à souhaits, la souplesse d'un grand millésime.Se tiendra bien à table sur les memes bases que 2007, mais se transcendera sur le chocolat noir.





  

Par Pascal - Publié dans : On dirait le Sud
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Selection de vins

Présentation

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus